Le Vishraj, une création d'est en ouest


Adam et son nouvel instrument, au salon "Talents d'Uzès"
Adam et son nouvel instrument, au salon "Talents d'Uzès"

Alliance de l’Orient et de l’Occident, le Vishraj marie le son brillant du violon à celui délicat et mystérieux de l'Esraj.

En 2010, Adam S. Callejon a enfin pu réaliser l'instrument dont il rêvait pour jouer aussi bien la musique indienne classique que la musique médiévale ou baroque occidentale, entre autres...

Il s'est donc associé au maître-luthier d'Uzès, Laurent Blanchard, pour fabriquer cette pièce unique qui a été présentée au salon des "Talents d'Uzès" le 15 octobre 2010.

 

écoutez un extrait audio

lors du festival "Inde et Merveilles"
lors du festival "Inde et Merveilles"

Le 12 juin 2011, Pandit Barunkumar Pal, le maître indien de musique, a officiellement baptisé l'instrument "Vinyesraj" (en raccourci "Vishraj"), ce qui signifie : Esraj différent.

 

Le corps du violon alto supporte un manche d'Esraj, doté de 15 cordes sympathiques qui lui donnent sa couleur orientale. Comme l'Esraj, le Vinyesraj se joue principalement avec un archet. Le chevalet classique permet un jeu principal sur deux cordes, plus un jeu possible avec les deux cordes basses sur le tiers du manche, qui lui donnent des accents de violoncelle. Il en résulte un champ sonore plus large que sur l’Esraj.

Le Vishraj qui a reçu un accueil chaleureux au cours de ses aventures publiques, fera prochainement son baptême audio-stéréophonique officiel dans le CD «Soul to Soul» 2.